NULL

Interview de Victor Galinet (ISTEC 2014), Co-Fondateur de Mojo Studio

Quel a été ton parcours en quelques mots ?

Je suis diplômé de l’ISTEC promo 2014. J’ai effectué plusieurs stages et missions au cours de mes 3 premières années : petit boulot en hôtellerie, gestion d’un magasin Nicolas, deux années de suite à Roland Garros puis un stage chez CBA, une agence de packaging. En 4ème et 5ème année, j’étais en alternance chez Citroën où j’étais chef de projet digital. J’ai ensuite été embauché chez Citroën où je suis resté deux ans à m’occuper de l’e-réputation, de la performance Social Media et de la stratégie de Social Care. Je dirige maintenant Mojo Studio depuis plus de 4 ans.

Comment t’est venue cette envie d’être entrepreneur et cette idée de Mojo Studio ?

J’ai toujours voulu au moins une fois dans ma vie tenter l’aventure entrepreneuriale, j’étais à une période de ma vie où le moment était propice. Une expérience solide de 4 ans en entreprise pour me rassurer et une vie perso en construction et sans enfant donc peu de risque. Et un associé avec qui j’avais la conviction que ça fonctionnerait. Mojo Studio est né d’un pivot de notre première entreprise qui n’a pas fonctionnée. Nous voulions mettre en place un service autour de la vidéo pour les entreprises du secteur du tourisme et le business n’a pas pris comme nous le souhaitions. En parallèle, nous avons eu de plus en plus de demandes d’entreprises autour de projets vidéo. Nous nous sommes pris au jeu et étions prêts à répondre à ces demandes, mon associé sur la partie technique d’un projet vidéo et moi sur la partie business et stratégie.

En quoi consiste Mojo Studio ?

Mojo Studio est une agence conseil et créative de création de contenus. Nous créons des contenus vidéos et photos à destination de toutes les entreprises. Que ça soit de la pub, du corporate, des événements, des documentaires, des interviews, du motion design ou même des lives shopping, nous maîtrisons 100% de la chaîne de production. Nous avons un fort ADN digital qui fait que nous gérons principalement des campagnes digitales et sociales mais il nous arrive aussi de faire de la TV. Conseils, agilité et transparence sont nos valeurs clés.

Comment se sont passés les débuts puis le développement ?

Même si nous avions (mon associé et moi) un peu d’expérience nous avons clairement appris en marchant au fil des projets pour finalement arriver à une manière de produire différente et surtout qui nous correspond. Nous avons fait énormément de choses par nous-mêmes au début, et à défaut d’avoir fait grossir rapidement l’entreprise, cela nous a permis de parfaitement maîtriser nos sujets et de bien se les répartir pour beaucoup mieux déléguer ensuite. Et naturellement, les projets sont devenus de plus en plus importants, et les clients de plus en plus fidèles. Cela nous a permis de nous entourer au fur et à mesure en gestion de projet et post-production pour pouvoir assumer un volume de projets plus important et plus ambitieux. Nous sommes aujourd’hui 15 dans l’agence, en plus des nombreux freelances et intermittents avec qui nous travaillons.

Comment avez-vous traversé la crise Covid avec Mojo Studio et les équipes ?

C’était pour nous (comme pour tout le monde d’ailleurs) une situation complètement inédite. Donc encore une fois nous avons appris en marchant ! De manière purement opérationnelle, nous avons eu une trentaine de tournages annulés, sans que ça soit forcément reporté. Pour une jeune entreprise comme la nôtre, cela a eu un impact fort sur notre croissance, et nous avions très peu de visibilité sur la suite de l’aventure. Nous avions beaucoup tourné avant l’annonce du confinement, donc nous avons dû gérer pas mal de post-production à distance. Nous avons revu l’organisation de l’agence avec des points quotidiens avec toute l’équipe pour lancer la journée, et bien prioriser les différents sujets. Nous en avons aussi profité pour traiter des sujets de fond que nous laissions plus facilement de côté au milieu des différentes urgences. Nous avons aussi profité de ce moment pour faire des formations.

Combien êtes- vous maintenant chez Mojo Studio ?

Nous sommes aujourd’hui 15 et bientôt 20 pour la rentrée de septembre. Des profils assez variés : gestion de projet, création, montage, réalisation, cadrage…

Quelles sont tes idées pour le futur de Mojo Studio ?

Déjà continuer d’avoir une croissance à deux chiffres voire trois sur l’activité qui est la nôtre aujourd’hui. Et de créer une équipe avec les meilleurs dans leur domaine ! Ensuite continuer à être pionnier sur les nouvelles manières de produire des contenus en s’adaptant toujours aux évolutions permanentes des plateformes de diffusion. Et commencer à diversifier de plus en plus notre offre de service, d’abord autour de la création de contenus en allant vers de nouveaux formats comme le podcast par exemple.

As-tu une nouvelle envie/idée de créer une 2ème entreprise ? Si oui est ce déjà dans les starting block ?

Pour le moment nous avons beaucoup à faire avec Mojo Studio. Mais nous en parlons régulièrement avec mon associé, nous avons quelques idées sur un document partagé, mais aujourd’hui, nous avons besoin de faire grandir encore Mojo Studio avant de consacrer du temps à un nouveau projet. 

Quels ont été les moments difficiles ? Les moments successful et heureux dont tu es fier ?

Le covid a été une période assez difficile car nous avions peu de visibilité et nous avons senti un impact perso sur notre équipe assez important. Il fallait à la fois remobiliser les troupes et leur donner de la visibilité avec un maximum de transparence. Tout ce qui touche à l’humain est pour moi essentiel, donc quand je sens quelqu’un dans l’équipe avec un coup de moins bien, j’ai envie de très rapidement comprendre et apporter des solutions pour que la situation s’arrange. Et évidemment lorsqu’on perd des budgets ou des compétitions, mais c’est le jeu d’une agence donc on passe vite à autre chose. Et les meilleurs moments sont aussi complètement liés à l’aventure humaine. Voir des personnes ultra impliquées dans les projets et se donner à 100% pour la boite et nos clients, c’est la plus grande des satisfactions pour moi. Sentir que ce n’est plus forcément ma boite et celle de mon associé mais celle de toute l’équipe, et qu’on avance tous ensemble avec les mêmes grands objectifs. Et évidemment les marques de satisfaction que nous font nos clients au quotidien sont  un petit shot de dopamine très satisfaisant pour toute l’équipe !

Quels conseils donnerais-tu aux entrepreneurs isteciens qui se lancent dans l’aventure ? Y a t il une recette pour créer et réussir une entreprise ?

Malheureusement, je ne pense pas qu’il y ait de recette magique pour entreprendre. C’est une somme d’une multitude de petites choses pour faire en sorte que les planètes s’alignent parfaitement. Et après il faut avoir le cuir solide pour faire face aux montagnes russes émotionnelles que cela peut engendrer. Je conseillerai aux étudiants de ne pas avoir peur de se lancer et de bien mesurer les risques qu’ils prennent sur le plan pro et perso, pour s’engager à 100% dans ce projet. Et ensuite de faire très attention au temps qui file très très vite, il faut se mettre des jalons d’objectifs très clairs pour pouvoir très vite faire autre chose si besoin ou passer la seconde sur la croissance de leur entreprise !

Tu t’impliques beaucoup dans la vie de l’école et de ton réseau, pourquoi cet investissement ?

J’aime beaucoup l’idée de pouvoir transmettre et partager quelques expériences qui pourraient éventuellement faire gagner du temps aux étudiants ou les faire sortir de schémas préconçus qui ne sont parfois pas la réalité du monde de l’entreprise.

Merci de ton retour d’expérience et bonne continuation à Mojo Studio et à son équipe !

Contact : Victor Galinet – victor@mojostudio.co

Recevoir notre NEWSLETTER

Retrouvez-nous sur

L’ISTEC est membre de

Organisme de formation certifié Qualiopi

L’ISTEC participe

#1jeune1solution

Ecole Supérieure de Commerce et Marketing

128 quai de Jemmapes
75010 Paris – France
Tél.: 33 (1) 40 40 20 30
Email : info@istec.fr

Etablissement d’enseignement supérieur privé
Créé en 1961, reconnu par l’Etat, ISTEC SAS
Programme Bachelor, diplôme reconnu par l’Etat, visé bac+3 par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, homologué RNCP niveau 6 nomenclature européenne
Programme Grande Ecole, Grade de Master, diplôme reconnu par l’Etat, visé bac+5 par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, homologué RNCP niveau 7 nomenclature européenne
Campus et formations accessibles aux personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap.
Contact référente handicap : Sylvie Morel – referent.handicap@istec.fr